Oh, doux bergers qui sommeillez

Noël traditionnel auvergnat

Oh, doux bergers qui sommeillez,
Vous n'avez qu'à vous réveiller,
Chose admirable,
Le fils de Dieu est né
Dans une étable
Il faut aller l'adorer.

Il nous faudrait donc y aller,
Mais nous n'avons rien pour y porter,
la grande misère,
Ici nous avait accablé
l'eau, la grêle,
Ne nous ont rien laissé.

Dieu n'en tient pas à vos biens
Il ne vous demande rien
Que récompense,
De tous vos péchés
La pénitence,
Vous serez pardonnés.

Qui s'occuperait de nos moutons ?
Le loup nous les mangerait tous,
Et puis que faire ?
Il faudrait aller les voler,
Dans quelque coin,
Il faudrait aller les voler.

Oh les bergers, ne craignez pas,
Le loup ici n'y viendra pas,
Marchez sans crainte,
Ma voie est sainte,
Dieu guidera vos pas.