Pasteurs de ces prairies

Noël traditionnel du Val-de-Loire

Pasteurs de ces prairies,
De vos cantons divers
Quittez les bergeries.
Le roi de l'univers
Est né dans une étable,
Votre messie aimable,
Qui vient pour vous sauver,
Allez tous l'y trouver.

Du jardin de la France
Il vint des pastoureaux
Que, pour leur différence,
On nomme Tourangeaux,
Présenter à la reine
Des beaux fruits de Touraine
Et des draps les plus fins
De tous leurs magasins.

Messieurs de la justice
Sont venus par après
Et ceux de la police
Qui les suivaient de près.
Puis chaque corps de ville
Qui venait à la la file
Pour aller promptement
Lui faire compliment.

Les marchands de soierie
De Saint-Pierre-Puillier
Sont venus voir Marie,
Et son Fils supplier,
D'un cœur humble et sincère
De recevoir leur chère
Et ne refuser pas
De leur beau taffetas.

De Saint-Pierre-du-Boile
Les pasteurs sont venus
Apporter de la toile
Au saint Enfant Jésus,
Des bas et des mitaines
De leurs plus fines laines
Pour servir au poupon
Dans la froide saison.

Saint-Clément, qui raffine
Sur le plus pur froment,
Porta de la farine
Avec empressement.
Et Saint-Simple se presse
D'aller faire largesse
Au nom de Saint-Eloi
Qui n'avait pas de quoi.

Du quartier de la Riche
Les boulangers marchands
Ont porté de la miche
Et fait venir, des champs,
La crème la plus fine
Pour la mère divine
Et du lait du Plessis
Pour donner à son fils.

De Varennes, fertile,
De Saint-Pierre-des-Corps,
Un grand nombre de filles
Apporta des rifforts,
Et quantité d'herbages
Pour faire des potages.
Puis Saint-Mars, le dernier,
De choux, un grand panier.

Sainte-Croix, Saint-Hilaire,
Saint-Denis, l'Ecrignol,
Semblaient tous contrefaire
Le chant du rossignol...
Les pastoureaux fidèles
De Saint-Symphorien
Jouaient de leurs vielles
Qui s'accordaient fort bien.